passion photo passion montage
Bonjour, vous êtes bien sur le forum Passion photo... Passion montage, site dédié à la photographie et au montage photo.
Le forum est ouvert à tous, même aux visiteurs. Si vous souhaitez vous inscrire et devenir membre, merci de passer par la case présentation afin de faire connaissance sur vous, votre niveau et votre matériel.

Pour vous enregistrer, c'est simple :
Vous cliquez sur "s'enregistrer".
Vous acceptez le règlement après l'avoir lu.
Vous vous trouvez un nom d'utilisateur (pseudo) et un mot de passe.

La validation d'enregistrement revient ensuite aux administrateurs. Elle ne sera faite que si le profil est bien rempli. Si ce n'est le cas, le compte ne sera pas activé.

Si vous êtes déjà enregistré, cliquez sur "connexion", inscrivez votre nom d'utilisateur et votre mot de passe.

N'hésitez pas, venez rejoindre notre groupe de passionnés.
C'est un forum de convivialité, de partage et totalement gratuit !!!

Les membres vous remercient de ne pas vous inscrire pour rien car un forum ne peut vivre que par vos commentaires et photos.
A ce titre, nous supprimerons tout les comptes des membres n'ayant pas postés de messages dans un délai d'un mois.

En cas de problème pour vous connecter, vous pouvez joindre le staff via cette adresse :
staff@passionphoto-passionmontage.com

Kodak STEREO Camera

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Kodak STEREO Camera

Message  hmag le Dim 08 Jan 2017, 22:34

Bonjour
Je ne vous referai pas un discours sur la stéréoscopie ; souvenons-nous simplement que son évolution a suivi celle des surfaces sensibles - et donc des appareils qui les utilisent.
D’abord, jusqu’à la première guerre mondiale, la plaque de verre domine. Les appareils stéréoscopiques sont très répandus. Mais les bobines arrivent.
Entre les deux guerres, les plaques déclinent. Les appareils stéréoscopiques aussi. Il y aura cependant quelques beaux appareils stéréoscopiques à bobine (c’est de l’un d’eux que nous vient le Rolleiflex).
La deuxième guerre mondiale passe et chamboule tout. Après ces cinq années terribles il n’y aura plus d’appareils à plaques (excepté pour des applications professionnelles), le format 6x9 subsiste pour les amateurs (tirage par contact) et le marché est dominé par le 6x6 et le 24x36.
Bien sûr il y a des périodes de transition.

Je vous propose ici un appareil de la dernière famille :  le Kodak STEREO Camera.



Au premier regard, il plait. La couleur marron de la bakélite (1) dont il est fabriqué y est pour beaucoup.

Mis sur le marché en 1954, il disparaîtra vers 1960. La description que je vais vous en faire s’appliquerait sans problème aux quelques appareils similaires sortis à cette époque.
Axiome de base : un appareil stéréo c’est deux appareils. Donc deux chambres, deux objectifs, deux diaphragmes, deux obturateurs.
Seuls l’entrainement et le viseur sont uniques.
Le film utilisé est le 24x36 (135) qui donnera deux images de 24x24 cm².
Les objectifs sont des Anaston, appellation noble donnée par Kodak à ses anastigmats depuis les années 1950. 3,5 cm et f/3,5. Du classique.
La mise au point est assurée par la rotation de la lentille frontale. Quand vous tournez une lentille frontale, l’autre tourne en même temps. Et vice versa…
Un curseur unique (au-dessus du viseur) commande en même temps des deux diaphragmes. De même pour les obturateurs.
Le viseur est périscopique (l’axe de la lentille d’entrée n’est pas le même que celui de la lentille de sortie) et, cerise sur le gâteau, il comporte un niveau à bulle à l’avant, visible à la sortie du viseur (et sur la photo). Le concepteur a tenu compte que les photos stéréo sont souvent des paysages, pour lesquels l’horizontalité est importante.
Le petit bitoniau symétrique par rapport au déclencheur est une prise de flash. Elle n’est pas encore standardisée.

Cet appareil -et ses frères- peuvent encore être trouvés en bon état, et donc être utilisés. Il est aussi facile de trouver une visionneuse.

Bonne soirée.

(1) Baekeland, chimiste belge installé aux États-Unis, a vendu très cher la formule d’un papier photographique positif (le Velox ; ce nom dira quelque chose aux « gens de mon âge ») à Kodak. Cela lui a permis de continuer ses recherches qui aboutirent à la première matière plastique thermodurcissable commercialisée dont le brevet fut déposé en 1909 (on la trouve sous le nom de Bakelite, ou aussi Mélamine). Très résistante, elle se moule et se travaille avec les outils traditionnels.
Les objets en Bakelite sont devenus des objets de collection ; quelques appareils photographiques en font partie.

J'ai encore été trop bavard...
avatar
hmag
 
 

Prénom : Henri
Masculin
Photoshop

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kodak STEREO Camera

Message  Beaud57 le Lun 09 Jan 2017, 09:18

Merci de raviver de vieux souvenirs Henri. J'ai déjà vu cet appareil. Je crois me souvenir que c'était mon grand-père qui en possédait un. Ce qui m'avais marqué, c'était ce petit niveau à bulle et bien évidemment les deux objectifs. Je croyais que c'était des jumelles Suspect .

______________________________________________________________________________________
« La critique est aisée, mais l’art est difficile »

Beaud57
 
 

Prénom : Patrick
Masculin
Lightroom
Palmarès photo : 3 or 3 argent 2 bronze
Palmarès montage : 1 argent


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum