passion photo passion montage
Bonjour, vous êtes bien sur le forum Passion photo... Passion montage, site dédié à la photographie et au montage photo.
Le forum est ouvert à tous, même aux visiteurs. Si vous souhaitez vous inscrire et devenir membre, merci de passer par la case présentation afin de faire connaissance sur vous, votre niveau et votre matériel.

Pour vous enregistrer, c'est simple :
Vous cliquez sur "s'enregistrer".
Vous acceptez le règlement après l'avoir lu.
Vous vous trouvez un nom d'utilisateur (pseudo) et un mot de passe.

La validation d'enregistrement revient ensuite aux administrateurs. Elle ne sera faite que si le profil est bien rempli. Si ce n'est le cas, le compte ne sera pas activé.

Si vous êtes déjà enregistré, cliquez sur "connexion", inscrivez votre nom d'utilisateur et votre mot de passe.

N'hésitez pas, venez rejoindre notre groupe de passionnés.
C'est un forum de convivialité, de partage et totalement gratuit !!!

Les membres vous remercient de ne pas vous inscrire pour rien car un forum ne peut vivre que par vos commentaires et photos.
A ce titre, nous supprimerons tout les comptes des membres n'ayant pas postés de messages dans un délai d'un mois.

En cas de problème pour vous connecter, vous pouvez joindre le staff via cette adresse :
staff@passionphoto-passionmontage.com

Merci d'héberger vos photos à la résolution maximum de 1024 pixels (autant en hauteur qu'en largeur).


Quand je pense aux hommes morts dans ces engins inhumains.

Aller en bas

Quand je pense aux hommes morts dans ces engins inhumains. Empty Quand je pense aux hommes morts dans ces engins inhumains.

Message  Gedeoni 12 le Mar 30 Oct 2018, 21:54


En octobre, j’ai visité le musée des blindés à Saumur, visite pas banale, depuis je  pense  aux hommes morts dans ces engins inhumains. Bien entendu, l'idée d'un petit montage me vient rapidement, sous quel angle traiter ce sujet ?…admiratif…ou méprisant……En vérité, ce que j'ai ressenti lors de ma balade dans les allées de ce musée, c'est de l'abattement. Comment exprimer mon ressenti… l'éternelle question de mes diaporamas. Au final  une vidéo un peu spéciale, pas un diaporama, mais plutôt une sorte d'entassement assez indigeste (190 photos en 26'), lourdeur qui correspond bien au souvenir que ma laissé ma visite... Si vous ressentez au visionnage cette oppression, mon montage est réussi.  
Pour accompagner les images, j’ai choisi de vous faire écouter des lettres de poilus. France Inter, il y a maintenant plus d'une dizaine d'années, avait consacré plusieurs émissions aux courriers  des poilus, un livre avait suivi. De nos jours on peut attribuer  une dimension antimilitariste à ces textes. Toutefois, on ne doit pas oublier qu’il faut être fou pour désarmer unilatéralement, je le crois sincèrement. Je respecte l’armée et les hommes qui servent, mais je me méfie des extrémistes en uniforme. Être militaire, un  choix qui n'est certainement pas  anodin ; ne le  devient-on pas  par culpabilité.  Je m'explique, la mission essentielle confiée à  notre armée est aujourd'hui humanitaire, donc pour faire du bien. Les hommes qui font le choix des armes n'ont-ils pas dans le civil  peur de faire le mal. L'armée donne l'image d'hommes forts, peut-être, mais surtout d'hommes surprotégés par l'institution, par le statut. J'ai connu pendant mon service militaire un homme qui était gratifié de 47 tués à l'arme blanche au combat en Algérie. Un héros ou non ?  Je ne suis pas là pour le juger, mais je suis certain que cet homme avait au fond de lui le besoin de tuer. S'il n'était pas devenu militaire, il aurait tué, on l'aurait guillotiné, on lui a donné des médailles.
Robert Oppenheimer, père de la bombe atomique, après la Seconde Guerre mondiale, militait pour que seule l'organisation des Nations unies dispose de la bombe, si j'étais utopiste, je dirais qu'il faut aller encore plus loin, que seule l'O.N.U. devrait disposer d'une armée, que la guerre et les armements devraient être interdit, la vie est bien trop courte pour la gaspiller à faire la guerre. Au XXe siècle, deux guerres en Europe, des millions de morts, pourquoi…
Gedeoni 12
Gedeoni 12
 
 

Prénom : Louy
Masculin
Divers
Palmarès photo : 1 or 5 argent 2 bronze

Revenir en haut Aller en bas

Quand je pense aux hommes morts dans ces engins inhumains. Empty Re: Quand je pense aux hommes morts dans ces engins inhumains.

Message  Vagabonde le Mer 31 Oct 2018, 10:55

En écoutant ces lettres , j' ai vite oublié les images...( BRAVO à la narratrice!)
Touchantes, émouvantes et épouvantables...
Une m'a profondément touchée , celle de Henri Floch , évadé de chez les allemands et tué par les siens pour abandon de poste, et à la fin du diapo une autre à Léonnie pour une cause presque identique ....POUR L'EXEMPLE.... et lui écris son honneur et il embrasse les siens" le coeur au bord des larmes"...
Un dit " INFÂME ET INUTILE BOUCHERIE"
Je n' ai pas connu mon grand père à cause de cette guerre, mort des suites de cette épouvantable boucherie

Les mots dans cet audiovisuel vont plus loin que ces tas de ferrailles pareils à des tombeaux....A la fin je ne voyais plus que des tombeaux....Tous les mêmes....L' image n' avait plus d' importance, les mots me donnaient d' autres images.....

Merci!

PS: Je l'ai vu en deux fois car très long pour un audiovisuel et je tenais à écouter sans être distraite par ma vie quotidienne....


Et après chaque guerre on dit " PLUS JAMAIS CELA" et on recommence  encore plus  fort....( Yemen, Syrie....Et l' avenir du monde ne nous promet rien de meilleur si la conscience humaine ne se réveille pas pour une majorité d' humains)

______________________________________________________________________________________
"la réaction enchaîne ,  la création libère".
Quand je pense aux hommes morts dans ces engins inhumains. Img_1010
Vagabonde
Vagabonde
 
 

Prénom : Fan
Féminin
Photoshop
Palmarès photo : 4 or 3 argent 6 bronze
Palmarès montage : 1 or 5 argent 8 bronze


http://fanvaga.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Quand je pense aux hommes morts dans ces engins inhumains. Empty Re: Quand je pense aux hommes morts dans ces engins inhumains.

Message  Gedeoni 12 le Mer 31 Oct 2018, 17:38

Vagabonde a écrit:En écoutant ces lettres , j' ai vite oublié les images...( BRAVO à la narratrice!)

J'ai bossé pour rien....
Gedeoni 12
Gedeoni 12
 
 

Prénom : Louy
Masculin
Divers
Palmarès photo : 1 or 5 argent 2 bronze

Revenir en haut Aller en bas

Quand je pense aux hommes morts dans ces engins inhumains. Empty Re: Quand je pense aux hommes morts dans ces engins inhumains.

Message  GLM le Mer 31 Oct 2018, 17:38

Bonsoir
J'ai regarder tôt ce matin ton diapo, j'ai eu le temps d'y réfléchir, j'étais perplexe. Dans ce diapo il y a deux choses distinctes; des images de véhicules blindés datant quasiment tous de la deuxième guerre mondiale à nos jours et la lecture de lettres de soldats de l'infanterie de la première guerre mondiale sur une bande sonore tout à fait appropriée. Il n'y a pas cohérence entre images textes et musique.
Si ce n'était que les images en moins de trente seconde je serais passé à autre chose. Ce qui m'a accroché c'est la lecture des lettres très bien choisies et superbement dites. La voix bien placée de la narratrice, son intonation et son empathie nous conduit vers l'émotion.
Mon ressenti est le même que le tiens, en cela et selon ton critère ton diapo est réussi.
Dans l'esprit, la lecture des lettres montre un antimilitarisme que je partage et que j'étends à toutes les doctrines. Je conçois la même nécessité d'avoir la capacité et le courage de prévenir ce type de drame. L'histoire nous montre que ce manque de courage des dirigeants et de la société d'alors ont aboutis à des millions de morts. Je suis désolé qu'aujourd'hui obnubilé par un pouvoir d'achat de quelques euros, les RTT, l'égoïsme...ect notre société a oublié ce passé alors que d'immenses défis majeurs, comme notre planète n'en a jamais connu, sont devant nous et que d'en moins de deux décennies ils conditionneront durablement notre avenir.
L'écriture de ces quelques lignes me font penser qu'à chaque fois que j'ai visité un de ces lieux de mémoire il y avait un silence pesant, angoissant, effrayant, me donnant un sentiment d'abattement.
Merci pour ce diapo qui ne me laisse pas indifférent.
Guy

GLM
 
 

Prénom : Guy
Masculin
Gimp, Darktable, Proshow,Digikam

Revenir en haut Aller en bas

Quand je pense aux hommes morts dans ces engins inhumains. Empty Re: Quand je pense aux hommes morts dans ces engins inhumains.

Message  Gedeoni 12 le Mer 31 Oct 2018, 19:34

GLM a écrit:Bonsoir
J'ai regarder tôt ce matin ton diapo, j'ai eu le temps d'y réfléchir, j'étais perplexe. Dans ce diapo il y a deux choses distinctes; des images de véhicules blindés datant quasiment tous de la deuxième guerre mondiale à nos jours et la lecture de lettres de soldats de l'infanterie de la première guerre mondiale sur une bande sonore tout à fait appropriée. Il n'y a pas cohérence entre images textes et musique.( Peu importe de quand date un char, d'hier ou d'aujourd'hui, c'est un engin de mort, les textes ne parlent que de ça, de la souffrance et de la mort. Quant à la musique c'est un "requiem" pour les morts, un blindé comme le dit Dame Vaga, elle ne voyait "des cerceuils".
Si ce n'était que les images en moins de trente seconde je serais passé à autre chose (Moi aussi ). Ce qui m'a accroché c'est la lecture des lettres très bien choisies et superbement dites. La voix bien placée de la narratrice, son intonation et son empathie nous conduit vers l'émotion.
Mon ressenti est le même que le tiens, en cela et selon ton critère ton diapo est réussi.
Dans l'esprit, la lecture des lettres montre un antimilitarisme que je partage et que j'étends à toutes les doctrines. Je conçois la même nécessité d'avoir la capacité et le courage de prévenir ce type de drame. L'histoire nous montre que ce manque de courage des dirigeants et de la société d'alors ont aboutis à des millions de morts. Je suis désolé qu'aujourd'hui obnubilé par un pouvoir d'achat de quelques euros, les RTT, l'égoïsme...ect notre société a oublié ce passé alors que d'immenses défis majeurs, comme notre planète n'en a jamais connu, sont devant nous et que d'en moins de deux décennies ils conditionneront durablement notre avenir.
L'écriture de ces quelques lignes me font penser qu'à chaque fois que j'ai visité un de ces lieux de mémoire il y avait un silence pesant, angoissant, effrayant, me donnant un sentiment d'abattement.
Merci pour ce diapo qui ne me laisse pas indifférent.
Guy
Gedeoni 12
Gedeoni 12
 
 

Prénom : Louy
Masculin
Divers
Palmarès photo : 1 or 5 argent 2 bronze

Revenir en haut Aller en bas

Quand je pense aux hommes morts dans ces engins inhumains. Empty Re: Quand je pense aux hommes morts dans ces engins inhumains.

Message  Admin le Mer 31 Oct 2018, 19:40

J'ai de par mon métier et ma région eu l'occasion de visiter quelques ouvrages de la ligne Maginot, l'ossuaire de Douaumont et quelques autres endroits ou les guerres ont laissé des traces et je dois bien reconnaitre que ces endroits m'ont marqué à jamais. On s'y sent, comme tu as pu le ressentir, oppressé et j'image peut-être encore plus que dans ce musée que tu as pu visiter.
Lorsque qu'on est au fin fond d'un de ces ouvrages à je ne sais combien de mètres sous terre dans des endroits humides et mal éclairées, on y est plutôt mal à l'aise et on ne peut que penser à ces hommes et femmes enrôlés pour faire la guerre qui y ont passé de trop longs moments et qui pour beaucoup y ont perdu la vie Embarassed .

Comme Fan, j'ai aussi été capté par la voix de la narratrice et bien évidemment par les contenus des lettres qui ne peuvent laisser indifférent. J'en ai même perdu ma concentration dans le visionnage. Je vais y revenir sans le son Wink .

Merci pour ce partage et pour la qualité de la réalisation de celui-ci Louy.

Admin
 
 

Prénom : Staff (Patrick)
Masculin
forumactif
Palmarès photo : 3 or 4 argent 5 bronze

Revenir en haut Aller en bas

Quand je pense aux hommes morts dans ces engins inhumains. Empty Re: Quand je pense aux hommes morts dans ces engins inhumains.

Message  Gedeoni 12 le Mer 31 Oct 2018, 19:54

Il y a trente ans, j'ai fait une exposition  sur le camp de Bergen-Belsen (qui n'existent plus, à la libération, il fut  brûlé à cause du typhus ), à cette occasion, j'ai rencontré plusieurs anciens, avant j'avais visité  Dachau, visite oppressante, mais entrer dans l'intimité, toucher les "souvenirs" de mes doigts, ce fut une épreuve encore plus difficile.
Gedeoni 12
Gedeoni 12
 
 

Prénom : Louy
Masculin
Divers
Palmarès photo : 1 or 5 argent 2 bronze

Revenir en haut Aller en bas

Quand je pense aux hommes morts dans ces engins inhumains. Empty Re: Quand je pense aux hommes morts dans ces engins inhumains.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum